HÔTELLERIE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

Durant mon dernier séjour à paris, j’ai logé à l’hôtel California, un hôtel de catégorie 4 étoiles, situé à la rue de BERRI, non loin des champs Elysées, et j’ai eu le plaisir de vivre une expérience unique.

Cet Hôtel affiche le label d’hôtel éco-responsable, soucieux de la préservation de l’environnement, et pour cela un ensemble d’actions sont quotidiennement mises en œuvre par la direction, et que je me suis proposé de rapporter et de vous faire partager en espérant que nos hôteliers trouveront l’inspiration nécessaire pour participer eux aussi à perpétuer ces pratiques en vue du même objectif de protection de l’environnement que leurs homologues européens.

Aujourd’hui toutes les entreprises inscrivent la démarche de préservation de l’environnement comme une de leur priorité, au même titre que les préoccupations relatives aux autres fonctions de l’entreprise (marketing, ventes, approvisionnement, finances) etc.

C’est quoi une démarche environnementale

L’hôtelier se doit d’adopter un certain nombre de démarches qu’il veillera avec l’ensemble de ses employés à mettre en œuvre, en matière :

  • D’économie d’énergie
  • De récupération et de recyclage du papier
  • De la gestion de la ressource eau
  • De la collecte et recyclage de produits dangereux

Démarches qui seront traduites dans les procédures de travail et dans l’organisation.

Sensibilisation à l’environnement

L’hôtel California informe ses clients que le nettoyage des serviettes se fait sur demande en les déposant sur le sol, et que le changement de draps se fait tous les deux jours. Une notice rédigée a l’attention du client, et bien mise en évidence dans la salle de bain, le sensibilise sur cette action d’économie d’eau et d’énergie pour le bienfait de la nature.

Gestion de l’énergie

Des gestes simples sont parfois salutaires pour un établissement hôtelier, car ils lui permettent de gérer rationnellement son énergie.

Quelques exemples adoptés par l’hôtel California :

  • Suivi des consommations en énergie par le biais de relevés et bilans mensuels
  • Toutes les chambres et espaces communs sont équipés de thermostats pour régler la température
  • Toutes les fenêtres sont équipées de double vitrage (isolation thermique et phonique)
  • Toutes les canalisations sont calorifugées
  • Toutes les chambres sont équipées d’un système d’économie d’énergie (un interrupteur général a l’entrée de la chambre).
  • Tous les ordinateurs et imprimantes de l’hôtel se mettent en mode veille au bout de 10 minutes et sont éteints tous les soirs.
  • 75% de l’hôtel est équipé en lumière LED, et le reste avec des ampoules économique de basse consommation.
  • L’appel des ascenseurs est optimisé pour réduire la consommation d’énergie, et leur fonctionnement est indépendant.

Gestion de l’eau

L’eau est une ressource rare, et sa gestion économique devient un défi quotidien.

La gestion de l’eau au niveau de l’hôtel California, se décline en un ensemble d’actions :

  • Relevés quotidiens et mensuelles des consommations et entretien préventif des équipements installés en vue de prévenir toute fuite.
  • Tous les robinets et douches sont équipés de régulateurs de débit.
  • Tous les sanitaires de l’hôtel sont équipés de doubles chasses d’eau pour optimiser leur utilisation et préserver les ressources en eau.

La gestion des déchets, leur réduction et leur réutilisation et recyclage

Nous savons tous, que dans un hôtel il y a une grande consommation de produits d’accueil (shampoings, savonnettes, piles, ampoules, cartons).

A l’hôtel California, la direction a mis en place des conventions avec la plupart de ses fournisseurs, en vue de la récupération et du recyclage d’un certain nombre de produits :

  • Recyclage des produits d’accueil et savons avec l’association « clean the world ».
  • Recyclage des toners d’imprimantes
  • Récupération des piles et ampoules

Par ailleurs le personnel de l’hôtel est sensibilisé à la préservation de l’environnement par son encouragement à :

  • La limitation d’envois de courriers et en privilégiant l’envoie des emails, tant pour les factures que pour les brochures et dépliants.
  • Objectif zéro papier, par l’archivage informatique inter-services.
  • Au besoin imprimer en noir et blanc et en recto verso, pour limiter l’usage de papier.

Achats responsables

Une politique d’achats qui tient compte de l’environnement et de la solidarité.

  • Au petit déjeuner des produits bio, certifiés commerce équitable, et d’appellations d’origine protégé.
  • Les produits d’accueil sont 100% naturels et 95 % bio dégradables et recyclables.
  • Le papier toilette est issu a 100% des briques alimentaires.
  • Les produits nettoyants et d’entretien sont éco-labellisés
  • L’entretien du linge est fait avec des lessives concentrées éco-labellisées.
  • Tous le plastiques sont biodégradables et l’hôtel dispose d’une centrale de dilution.

 

Cadre de vie

L’hôtel s’inscrit d’emblée dans une démarche « green » et veuille au maximum à collaborer et travailler avec des entreprises qui partagent ses valeurs environnementales. Toutes les chambres sont non-fumeur.

L’hôtel California informe ses clients, qu’il accorde un intérêt particulier aux abeilles et à leur protection, en tant qu’espèce essentielle à notre écosystème.

L’abeille, qui est aujourd’hui en danger, car elle subit un l’impact direct du désordre écologique, et a vu une diminution de 30% de ses ruches selon les apiculteurs français.

Un geste hautement symbolique, l’hôtel California accueille sur le toit de la bâtisse une ruche d’abeille urbaines, et la direction se propose de faire découvrir à ces clients sa production de miel.

Cette initiative peut être reproduite dans nos hôtels en Algérie. Je pense particulièrement à l’hôtel el Djazair qui dispose d’un jardin luxuriant, l’hôtel El -Aurassi dont les espaces extérieurs se prêtent admirablement à l’implantation de plusieurs ruches urbaines et l’hôtel Sofitel El Hamma, qui est mitoyen du jardin d’essai, et de ce fait pourra accueillir des dizaines de ruches urbaines tout le long de la haie qui sépare l’hôtel du jardin.

Conseils pour les clients, à l’hôtel

Le client a aussi son rôle à jouer pour préserver l’environnement et pour cela, l’hôtel California recommande à ses clients d’avoir une démarche éco-responsable, en énumérant un certain nombre de recommandations :

  • Éteindre les lumières lorsque vous quittez la chambre
  • Couper le chauffage ou la climatisation avant d’ouvrir les fenêtres et lorsque vous sortez
  • Ne pas laisser la porte du minibar ouverte trop longtemps
  • Éteindre la télévision avant de sortir de la chambre
  • Ne pas laisser couler l’eau inutilement dans la salle de bain
  • A votre départ, laissez vos déchets recyclables dans la chambre (bouteilles en verres, piles, papiers)
  • Privilégier les douches, plus toniques et plus hygiéniques que les bains et consomment 50 à 80 litres d’eau, contre 150 à 300 litres d’eau pour un bain.

Conseils pour les clients, chez eux

  • Réutiliser les sachets plastiques pour vos courses
  • Penser à donner au lieu de jeter
  • Réparer ou faire réparer au lieu de jeter
  • Refuser la pub dans les boites aux lettres
  • Rapporter ses médicaments à sa pharmacie
  • N’oubliez pas de trier vos déchets
  • Évitez tant que possible le sèche-linge qui consomme deux fois plus d’électricité que le lave-linge.
  • Préférez les ampoules à basse consommation
  • Éteignez les lumières inutiles
  • Achetez des appareils électriques avec la classe énergétique « A »
  • Laver son linge à 30°
  • Acheté vos aliments à la coupe ou en vrac
  • Acheter des produits biologiques

CONCLUSION

De nos jours la protection de l’environnement est devenue une préoccupation pour toute l’humanité car il y va de sa survie.

Les hôtels, en tant que lieux publics recevant une clientèle à longueur d’année, dont le comportement a une incidence directe sur notre environnement (consommation inutile d’énergie, gaspillage de l’eau, déchets et produits à recycler), impose pour les hôteliers d’adopter une politique stricte et rigoureuse pour limiter les dégâts occasionnés.

Des procédures et gestes simples à adopter et à transmettre à l’ensemble du personnel de l’hôtel pour en faire les ambassadeurs de la protection de l’environnement, a l’image de ce qui se fait aujourd’hui dans les établissements hôteliers européens.

En Algérie, Nous sommes très en retard sur le plan législatif, et il appartient au ministère du tourisme et de l’artisanat d’initier une réflexion au niveau de ses structures en vue de produire des règles et mesures qui seront graduellement mises en place au sein de nos hôtels.

La protection de l’environnement, non seulement elle vise à préserver le milieu, la nature mais aussi à limiter sinon à réduire les dépenses occasionnées par les gaspillages en tous genres, et la production irresponsables de déchets nuisibles à l’humain et à son milieu.

Il est urgent de sensibiliser tous les opérateurs hôteliers, publics et privés, et commencer aujourd’hui pour que le tourisme soit au service de la protection de l’environnement.

DJAMEL BELFEGAS

EXPERT et CONSULTANT HOTELIER

Catégories