Evolution du marché touristique et hôtelier en Algérie

I-Le tourisme

Selon la définition de l’organisation mondiale du tourisme, tous les voyageurs sont désignés par le vocable visiteurs et il existe plusieurs types de tourisme : Tourisme d’affaires, Tourisme de loisirs, Tourisme de santé, Tourisme culturel et Tourisme cultuel.

Le marché touristique réceptif reste dominé par trois grands pays (France, Usa, Espagne). A la fin de l’année 2017 le nombre d’arrivées internationaux de touristes était de l’ordre de 1.323 milliards, dont 671 millions d’arrivées internationales pour l’Europe soit (51%) du total des arrivées.

En 2017, en termes de dépenses durant leurs voyages, les touristes chinois arrivent en tête avec 258 billions de dollars, suivi par les américains (135 billions U$) puis les allemands (84 billions U$) puis les anglais (63 billions U$) et enfin les français (41 billions U$).

Le rapport de l’OMT 2017, nous renseigne que le total des revenus générés était de 1.300 milliards U$ soir une croissance de 5% par rapport à l’année 2016. 

 Le marché algérien 

Le nombre d’arrivées internationaux reste modeste, au regard des données enregistrées par nos voisins. En 2013 ( année d’embellie du tourisme en Algérie) , 2.7 millions de touristes internationaux, pour des revenus en dessous de 250 millions de U$ dollars.  

Le Maroc a enregistré en 2017, 11,35 millions d’arrivées de touristes internationaux aux frontières pour des recettes en devises de 7 milliards de U$ dollars.

 Organisation du tourisme en Algérie 

– Le ministère de tourisme et de l’artisanat
– Directions de wilaya du tourisme
– Fédérations nationales des hôteliers
– Fédérations nationales des agences de voyages
– Fédérations nationales des offices du tourisme

II-L ’Hôtellerie 

L’hôtellerie fait partie du secteur tertiaire (banques, assurances, hôtels). Un établissement hôtelier prodigue principalement des services constitués par une offre d’hébergement et de restauration et d’autres prestations annexes (service blanchisserie, téléphone, locations salles).

L’hôtellerie en Algérie 

Au sens de la loi 99 -01 du 6 juin 99 (journal officiel N°02 fixant les règles relatives à l’hôtellerie) un hôtel est un établissement hôtelier qui reçoit une clientèle et lui fournit un hébergement avec ou sans prestations accessoires.

Les différents types d’établissements hôteliers ont été définis par le décret exécutif N°2000-130 du 11 juin 2000 (Journal officiel N° 35 du 18 juin 2000) et ont été classés par catégorie et normes de classement :  

– Les hôtels de catégorie de 2, 3, 4 et 5 étoiles
Les villages de vacances de catégorie 3 étoiles
– 
Les résidences touristiques de catégorie 3 étoiles
– Les terrains de camping de catégorie 3 étoiles

Les établissements de catégorie 2, 3,4,5 étoiles seront classées par arrêté du ministre sur proposition d’une commission nationale, dans un délai n’excédant pas 45 jours à partir de la date de saisine.  

Les établissements de catégorie 1 et 2 étoiles suivants :

– Hôtels de catégorie sans étoiles et 1 étoile
Les villages de vacances de catégorie 1 et 2 étoiles
– Les résidences touristiques 1 et 2 étoiles
– Les terrains de camping 1 et 2 étoiles
– Les motels et relais 1 et 2 étoiles
– Les auberges 1 et 2 étoiles
– Les chalets 1 et 2 étoiles
– Les pensions de catégorie unique
– Les meublés du tourisme de catégorie unique
– Les gîtes d’étape de catégorie unique

Seront classés par arrêté du wali, sur proposition d’une commission crée auprès du wali qui émettra son avis, dans le même délai cité ci-dessus, à compter de la date de la saisine.  

Par Djamel BELFEGAS, Consultant et expert hôtelier.

Catégories